Nous voilà bientôt arrivés à la fin de notre périple au Mexique. Après avoir découvert des paysages naturels magnifiques, des temples Mayas à couper le souffle, nous posons cette fois-ci nos valises sur l’ile d’Isla Mujeres. Ile située en face de Cancun.

Si Vous avez loupé le début de nos aventures au Mexique, c’est par ici 😉 :


Road Trip au Mexique : Cancun, Ville de Départ


Campeche : Suite de Notre Road Trip au Mexique


Quintana Roo :
Suite de Notre Road Trip au Mexique

Isla Mujeres est le nom d’une municipalité de l’État mexicain du Quintana Roo, située à l’extrémité au nord-est de la péninsule du Yucatán, bordant la mer des Caraïbes. Isla Mujeres est composée d’environ 15 000 habitants pour une superficie de 1,1 km². Elle couvre l’extrémité nord-est de l’État ainsi que l’île Isla Mujeres.

La majeure partie de la population habite dans la ville et sur l’île du même nom située à environ 13 km en face de Cancún. Elle mesure 7 km de long et seulement 650 m de large. C’est le point le plus à l’est du territoire mexicain.

C’est une île consacrée entièrement au tourisme avec ses nombreux sites de plongée sous-marine réputés pour leur coraux.

La région est soumise, à l’instar de toute la zone des Caraïbes, à de violents ouragans au moment de la saison humide. (Source Wikipedia).

Arrivés à Isla Mujeres

De l’embarcadère de Cancun à celui d’Isla Mujeres, la traversée dure environ 20min, et coûte 600 pesos aller et retour par personne. La traversée est appréciable, avec une vue dégagée sur Isla Mujeres et sur Cancun. Il y a même un musicien qui joue de la guitare durant le trajet.

Nous voila arrivés à Isla Mujeres. Les rues grouillent de personnes et beaucoup de scooters et de Golf Car se mêlant à la foule.

Le nom d’Isla Mujeres signifie “l’île des femmes”. Selon la légende, le capitaine Cordoba, y débarqua en 1517 à la recherches d’esclaves. En arrivant, il trouva beaucoup de statues dénudées vouées aux cultes de déesses.

Sandra, de l’Agence Mexique Essentiel, nous a conseillé de prendre un taxi en arrivant  sur l’île. Notamment parce qu’on avait nos valises… Après nous avons compris pourquoi… l’hôtel est à l’opposé du port et à l’autre bout d’Isla Mujeres. La course en taxi, jusqu’à l’hôtel, coûte 100 pesos.

Légende pour chaque hôtels :  + moyen / ++ bien / +++ très bien

“Hôtel La Joya” ++

Nous voilà enfin arrivés à l’Hôtel La Joya 4*, situé pratiquement sur la pointe d’Isla Mujeres. C’est un petit hôtel de charme avec 8 chambres, au calme, à 15 min en voiture de l’embarcadère d’Isla Mujeres.

Quand on arrive, et que l’on voit le nombre de marches et d’escaliers… Tout de suite nous pensons que cet hôtel n’est pas accessible à tout le monde. Qu’il ne faut pas avoir de soucis de santé, et surtout ne pas en louper une. Sinon vous dégringolez 4 étages…

Le réceptionniste est très gentil, l’accueil est top avec un petit cocktail de bienvenue. Il nous présente l’hôtel et nous accompagne jusqu’à notre chambre.

Désillusion pour la Plage de l’hôtel

Par contre, Sandra nous avait fait rêver avec La soit-disante plage privée de l’hôtel. Où il était possible de faire du snorkelling, sans bouger de l’hôtel… En fait, cette fameuse plage privée, est plus un accès à la mer, après une descente d’une quarantaine de marches, qu’une plage. Car il n’y a pratiquement pas de sable, mais seulement que des rochers / cailloux et des arbres.

Perso, quand je parle d’une plage, je pense à du sable où on peut notamment étaler sa serviette. Là on ne peut rien étaler du tout. C’est même hallucinant de parler de plage privée.

Entre l’hôtel de Tulum et celui d’Isla Mujeres, C’est La Désillusion totale ! et le Coup de Grace pour finir ce séjour !

Notre Première Soirée à Isla Mujeres

Ce fut une soirée plus que mitigée. Car nous avons vraiment eu l’impression que Sandra ne nous a pas écouté. Qu’elle voulait juste se faire de l’argent sur notre dos. Surtout quand on voit le prix que l’on a payé ce road trip, les peu de prestations d’inclues, puis le coût de la vie au Mexique. On se dit qu’il y a un problème quelque part ou alors qu’ils prennent une commission exorbitante.

Puis nous n’avons pas eu l’impression que ce voyage était personnalisé. Et pensons même qu’elle propose les même tours, et hôtels à tous les voyageurs qui l’a contacte et qui souhaite faire un road trip dans le Yucatan. (Pourquoi cette pensée? Parce que sur le voucher, ce n’était pas notre nom ni nos bonnes coordonnées…).

En fait, nous aurions aimé un hôtel un peu plus proche du centre-ville d’Isla Mujeres et de la civilisation, ainsi qu’une vraie plage. Puis un peu plus luxueux pour finir notre aventure au Mexique. Surtout que ce genre d’hôtels, ce n’est pas ça qui manque sur Isla Mujeres….

Notre Diner

Nous avons fini par diner au restaurant de l’Hôtel “La Joya”, vu qu’il n’y a rien d’autre autour… Le Diner est à payer à la fin, comme dans un restaurant classique. Impossible de le mettre sur la note, puis de le régler à la fin du séjour. Donc obligation d’avoir de la monnaie avec soi.

Jour 12 : Découverte d’Isla Mujeres

Les Petits déjeuners de l’hôtel sont servis à partir de 8h30. Quand nous sommes arrivés au restaurant, le serveur nous a dit de redescendre dans notre chambre. Qu’il nous apporterait le petit déjeuner sur notre terrasse. Je dois dire que c’est pas mal car ça permet de profiter de la vue. Par contre, ne pas oublier les pourboires…

Notre Chambre

Après une bonne nuit de sommeil, et en essayant d’être objectif, nous pouvons dire que la chambre est bien, et dispose du nécessaire : coffre fort, petit frigo, climatisation, tv, serviette et shampoing.

Par contre, la fenêtre de la salle de bain ne fermait pas et n’avait pas de volet ou rideau. Donc quand on prend sa douche le soir avec la lumière allumée , on espère qu’il n’y a pas un coquin qui nous regarde par la fenêtre 😅. Pas de serviettes de piscine fournies.

Le plus de cet hôtel est vraiment la vue depuis la terrasse. Car elle est spacieuse et dispose d’une belle vue sur la mer et sur la piscine de l’hôtel. Le wifi fonctionne sur la terrasse et dans l’hôtel, mais un peu moins voir plus du tout dans la chambre.

A la Découverte …

Nous décidons de longer la route, à pied, pour découvrir ce qu’il y a dans les environs. Notre objectif est de pouvoir se baigner dans la mer et profiter des soit-disant plages paradisiaques d’Isla Mujeres.

Nous rentrons par un restaurant discrètement afin de marcher sur la plage de sable blanc. Mais encore une fois pas de plage publique… Nous arrivons sur la plage de l’hôtel “Isla Mujeres Palace”. A coté de celle-ci, se trouve un parc d’activités. Nous sommes rentrés par la plage et demandons s’ils proposent comme activité du snorkeling.

Snorkeling à Isla Mujeres

Nous voila grimpé dans un bateau, avec un bracelet fluo autour de poignet, pour faire du Snorkelling en pleine mer face à El Garrafon. Le tour nous a couté  500 pesos pour 1 heure, pour 2 personnes.

Nous avons vu quelques poissons et une tortue. Il y a plusieurs mètres de profondeur, donc un peu difficile de voir les poissons qui frôlent le sable. Puis la mer remuait beaucoup, Résultat, Alizé a été malade… elle n’avait qu’une hâte remettre un pied sur la terre ferme. Je dois avouer, qu’à la fin, je ne faisais pas le fier non plus lol.

En revenant à quai, nous avons de nouveau longé la plage et bu un cocktail au beach-club Albatros. La plage est vraiment sympa, la musique aussi. Endroit vraiment top.

Puis nous sommes rentrés à l’hôtel et nous nous sommes reposés à la piscine.

Jour 13 : Plage d’Isla Mujeres

Nous décidons de nous rendre au centre ville d’Isla Mujeres à pied. Il fait beau, et nous aimons nous balader. Direction la plage du Nord ou “Playa Norte”, située à 7kms de notre hôtel. On a mis environ 1h30 à pied pour nous y rendre, contre 15 minutes en taxi.


La Playa Norte d’Isla Mujeres

Nous avons loué deux transats au Mayan beach Club, avec un parasol, pour 200 pesos négociés (contre 300 pesos à l’origine) pour la journée. Le service, pour boire un verre ou langer sur la plage, est d’environ 20%. Négocier le prix des transats, car vu le nombre de bars et restaurants présents sur la plage, c’est plutôt facile.

La plage est gratuite à Isla Mujeres ! Alleluia! ça existe ici en fait ?!

Le midi nous avons commandé : 2 Mojitos: 80 + 2 bières: 220 + 2 burgers: 416 soit 860 pesos avec le pourboire, environ 40€.

Nous avons vraiment profité de la plage, de la mer transparente pour nous baigner, et de cet endroit pour enfin nous détendre.

Pour le retour vers notre hôtel, nous avons opté pour le taxi : 100 pesos.

Jour 14 : Visite d’Isla Mujeres

Pour visiter l’île d’Isla Mujeres, nous avons loué une voiturette de golf ou Golf Car pour la journée. Ce genre de voiturette est très répandue sur l’Ile, avec les scooters et taxi. Donc c’est très appréciable de se balader au volant de ce genre de voiture qui permet d’aller là où on le souhaite. Puis de sortir des sentiers battus.

Le permis de conduire est obligatoire pour la location d’une golf car. La location de 10h à 17h est de 700 pesos.

Jour 15 : Au Revoir Isla Mujeres

9h30 c’est le Départ de l’hôtel pour rejoindre le port d’Isla Mujeres. A l’embarcadère de Puerto Juarez à Cancun, un chauffeur nous attend pour ensuite nous emmener à l’aéroport. Notre road trip au Mexique est bel et bien terminé.

Une Fois Revenu

Les Plus dans ce Voyage

Le principe d’un road trip est de visiter un maximum d’endroits dans un temps imparti. Donc il est intéressant de voir des différences aussi importantes d’une ville à l’autre. Nous avons pu apprendre beaucoup sur la culture et les ruines mayas, qui sont de vrais chefs d’oeuvres d’architecture, surtout pour l’époque. Nous avons pu voir des paysages naturels magnifiques et faire la connaissance de gens vraiment très gentils. Sans parler de la visite d’Isla Mujeres en Golf Car (nous en avions encore jamais fait) qui était vraiment sympa.

Les Moins dans ce Voyage

Les Plages

Le plus dérangeant dans ce road trip au Mexique, est l’accès payant aux différentes plages. Car il faut savoir qu’au Mexique, les plages sont divisées entre les hôtels, les restaurants et les bars de plage. C’est à dire que pour poser une serviette sur une plage au Mexique, il est obligatoire de passer par un établissement. Et donc payer.

Les plages publiques gratuites sont rares, voir inexistantes en fonction de la ville où on se trouve. Ce qui veut dire que même les mexicains doivent payer pour pouvoir aller se baigner dans la mer. Je trouve ça fou personnellement. A quand faire payer l’air que l’on respire ….?

A Bacalar, il y a un ponton gratuit qui permet de pouvoir se baigner. Sur Tulum, la plage publique est, pour nous, pas très jolie. Avec un gros rocher, posé là, et qu’une petite partie de sable de disponible. Puis à Akumal, du fait que la ville a mis à disposition des douches et casiers pour ranger ses affaires, l’accès coûte 100 pesos par personnes. Même si vous ne les utilisez pas.

Il n’y a que sur Isla Mujeres qu’on a découvert une très jolie plage, entièrement gratuite.

Après peut être qu’il existe des endroits où les plages sont gratuites. D’ailleurs, n’hésitez pas en les mettre en commentaires ci-dessous, si vous en connaissez 😃😉.

Les Pourboires

Pensez également à ajouter des « tips » ou une « propina » (pourboires) dès que vous payez quelques choses. Donc les pourboires sont à donnés aussi bien si vous buvez un verre dans un bar, si vous mangez au restaurant, à la personne qui va vous emballer vos courses, au pompiste, aux femmes de chambres dans les hôtels, aux porteurs de bagages, qu’aux activités que vous ferez. Donc quasiment à tout le monde….

Les Moustiques

Les moustiques sont également encore bien présents au Mexique à cette période de l’année (Novembre-Décembre). Donc pensez à prendre un anti moustique. Car ils s’en donnent vraiment à coeur joie. Même sur Isla Mujeres, on s’est fait dévoré.

Notre Avis sur Cette “Agence de Voyage”

Nous sommes passés par une agence de voyage locale. Sandra, Française expatriée, est mariée avec un Mexicain Emilio. Ils ont créer Mexique Essentiel. Nous sommes passés par leurs services afin d’être guidé le mieux possible au Mexique. Puis pour découvrir des coins plus typiques que touristiques. Enfin c’est ce que nous pensions à l’origine.

Un Cruel Manque d’Informations…

Au final, beaucoup d’informations ne nous ont pas été donné, comme l’accès payant aux plages, le prix de certaines activités, des activités à faire en fonction de la ville où nous étions, les choses à voir, etc etc. Ils nous ont confié un téléphone pour pouvoir les appeler au cas où…. Dommage que le dit téléphone ne fonctionnait que très rarement (pas de réseau….). Et je ne parle pas du dernier hôtel situé à Isla Mujeres qui, selon cette agence, dispose d’une belle plage privée. Plage qui s’est révélée être un amas de rochers, cailloux, puis avec des arbres. Et non faite de sable blanc où nous pouvions s’étendre sur nos serviettes. Hôtel situé à 7kms du centre ville d’Isla Mujeres, avec rien autour. C’est Juste délirant. Sachant qu’on lui a dit que nous étions deux trentenaires qui aiment bouger, sortir, enfin vivre….

En Résumé

Bref, en résumé, le travail fait par cette agence, nous aurions pu largement le faire nous même si nous avions eu le temps nécessaire à l’époque où nous avions réservé ce voyage. C’est pour cette raison que je ne vous l’a conseille absolument pas. Car nous avons l’impression que cette agence fait plutôt du  “copier-coller” avec ses touristes, qu’un programme vraiment adapté à leurs attentes et envies.

Seul point positif, après être passé par cette “agence”, c’est qu’à première vue, il est très facile, vu la qualité du programme établit, de se reconvertir en agence de voyage.

Pour Nous Suivre 😃