Qui n’est pas tombé d’admiration devant l’aisance et la grâce des surfeurs chevauchant les vagues ? Pour cet été, vous êtes tenté de dompter la fougue de l’Atlantique pour changer, mais vous vous considérez comme trop âgé pour vous adonner à ce sport ? Pas d’inquiétude, le surf s’apprend à tout âge, à condition de bien s’y prendre.

 

Il n’y a pas d’âge pour apprendre à surfer

Il est vrai que plus tôt on s’initie au surf, plus rapidement on acquiert les bases et plus vite on arrive à dompter les vagues. Dès 6 ou 7 ans, quand les enfants savent nager, ils peuvent apprendre à surfer. Il leur est plus facile de se tenir debout sur la planche et de la manipuler du fait de leur petite taille entre autres – leur centre de gravité est plus bas – et de leur souplesse. Pour les adultes, l’apprentissage peut être plus difficile, mais certainement pas impossible. Il faudra alors acquérir de nouveaux réflexes notamment pour pouvoir avoir un bon équilibre. Grand ou petit, il est par ailleurs important de se familiariser avec la nage en mer. On peut rapidement perdre son aisance aquatique face aux courants. Certains stages proposent heureusement une séance pour mieux appréhender la nage en mer.

 

Prendre son mal en patience

Mais le plus grand handicap chez les adultes, c’est le mental. Les enfants sont moins craintifs. Ils craignent moins le ridicule. Durant l’apprentissage, les chutes et les pirouettes grotesques se multiplient, ce qui est loin de les décourager, à l’opposé des adultes. Avec l’âge, on a tendance à donner trop d’importance du qu’en-dira-t-on. Pour s’adonner à ce sport de glisse certes très stylé, il faut laisser de côté tous les aprioris, les envies de tout contrôler et de toujours vouloir renvoyer cette image d’une personne bien campée sur ses pieds. Juste pour pouvoir tenir debout quelques instants sur sa planche, demande des heures d’entrainement ! Une dizaine de séances seront nécessaires pour diriger correctement la planche et passer les premières vagues sans chute.

 

Commencer le surf après 50 ans, c’est toujours possible

À 7, 20, 30, 40 ou 50 ans, on peut toujours apprendre à surfer. Pour les seniors, il faut seulement prendre quelques précautions en plus pour éviter les éventuels blessures et accidents. Le corps a perdu de sa souplesse et il faut alors y aller pas à pas, et surtout prendre conseil auprès d’un professionnel dans un premier temps. Il sera le plus à même de prodiguer les bons réflexes à adopter, les gestes de sécurité et les types de vagues à chevaucher. Pour les plus avancés, voici quelques idées de spots de surf sur foriri.com. Il est aussi plus sage de demander l’avis d’un médecin pour s’assurer que ce sport ne présente aucun risque, surtout en cas de problèmes articulaires. Les articulations seront en effet beaucoup sollicitées.

Quelques conseils pour bien débuter en surf

·         Bien s’équiper

Il n’est pas question d’emprunter la planche d’une connaissance. La planche idéale pour apprendre le surf doit avant tout s’adapter à sa taille et son poids. Plus on est grand et massif, plus la planche devra être petite. Il faut aussi tenir compte du volume. Pour les débutants, les modèles de type longboard avec une épaisseur, une longueur et une largeur plus importants sont à privilégier. Pour ce qui est de la matière, la mousse est à privilégier. Elle flotte mieux, est plus stable et absorbe de plus les chocs en cas de chute. En plus de la planche, il faut aussi s’équiper d’une combinaison. Son choix devra se faire en fonction de la température et de l’ajustement pour ne pas entraver les mouvements.

·         Bien entretenir son corps

Le surf est un sport à part entière, mais qui demande la pratique combinée d’une autre activité physique pour pouvoir être au top de sa forme sur la planche comme la natation. Il est aussi important de travailler sa souplesse avec des exercices d’étirements. Il faut aussi travailler son endurance puisque ramer pour saisir une vague et rester en équilibre sur la planche demande de la force.