Nous avons découvert le plaisir de conduire en Australie lors de notre road trip en 2016. C’est un très beau souvenir car malgré une conduite qui se fait à gauche, il est très facile de conduire en Australie. Puis les règles de circulation sont beaucoup plus simples qu’en France.


Le Permis de Conduire en Australie

Conduire en Australie impose quelques règles.

La première, et celle que je vous conseille, c’est de faire une demande pour un permis international. Il est gratuit et s’obtient généralement en quelques jours voir semaines. La demande est à faire au sein de la préfecture ou sous préfecture de votre domicile.

Un permis International est valable pendant trois ans.

Donc avec votre permis de conduire Français, il vous sera possible de conduire en Australie ainsi que dans chacun des Etats que composent le pays.

D’autres informations sur le permis de conduire vous sont données par le Consulat Général de France à Sydney.

La Conduite en Australie

A première vue, conduire en Australie peut paraitre complexe, puisque la conduite se fait à gauche. 

En réalité, je vous rassure, il est très simple de conduire en Australie. Notamment parce que les Australiens ne sont pas nerveux ou agressifs au volant. Et sont très respectueux du code de la route.

Ensuite parce que les routes sont belles, grandes avec une circulation très fluide. Permettant de rendre la conduite facile et agréable. Aussi parce que le parc automobile Australien dispose d’un grand nombre de voitures en boite automatique. Cela vous permet donc de vous concentrer uniquement sur la route, sans se soucier du fonctionnement de la voiture. Ce qui rend la conduite plus sereine.

Ce qui est perturbant les premiers kilomètres, c’est la circulation dans les ronds-points. Car elle se fait dans le sens des aiguilles d’une montre. Cependant rassurez-vous, la prise des ronds-points s’effectue naturellement puisque la route vous y conduit, et dans le bon sens 😜. Quant aux dépassements, ils se font par la droite. Ce sont, pour moi, les deux principaux paramètres auxquels il faut bien faire attention lorsque l’on commence à conduire en Australie.

Que ce soit de nuit, même s’il est fortement déconseillé, que de jour, conduire en Australie demande une certaine vigilance. Surtout dans les coins reculés ou dans le désert. Car il n’est pas rare de voir un animal sauvage sur le bord voir carrément traverser la route.

Conseils de circulation

Les piétons : Attention

Un souvenir marquant au début, lorsque nous sommes arrivés à Sydney, c’est de bien regarder à droite avant de traverser une route. Puisque en Australie, la conduite se fait à gauche. Tandis qu’en Europe, on a tendance à regarder d’abord à gauche puisque la conduite se fait à droite.

A Sydney, il y a parfois écrit sur le sol “Look Right” pour prévenir les piétons et les touristes 😅, de bien regarder à droite avant de commencer à traverser.

Bon à savoir :

Un simple piéton en Australie, peut écoper d’une amende s’il traverse en dehors des passages piétons. L’amende est d’environ 50 AU$.

 Une Particularité Australienne :          les Road Trains

Les Road Trains sont une des nombreuses particularités et symboles d’Australie. Les Road Trains, comprenez trains mécaniques, sont des camions composés de plusieurs remorques. Ils peuvent mesurer jusqu’à 50 mètres et peser jusqu’à 200 tonnes. Il est très fréquent d’en croiser vers Alice Spring ou dans le nord du Queensland. Soit proches des régions minières et d’élevages.

Si vous devez dépasser un Road Train, assurez-vous d’avoir le maximum de visibilité à l’avant et de voir le plus loin possible. Car dépasser un tel engin fait drôle la première fois. D’ailleurs, c’est probablement le plus long dépassement de notre vie lol.

Vous serez également surpris de la vitesse à laquelle ils filent sur la route, malgré leur taille imposante et leur poids. Prévoyez donc une grande distance de sécurité en cas de dépassement d’un Road Train. Et si possible en ligne droite.

Limitations de Vitesse

Conduire en Australie, vous impose de rouler à 50 km/h ou 60 km/h dans les villes, et à 110km/h sur les voies rapides et autoroutes. Il y a des autoroutes limitées à 130 km/h, mais elles sont plus rares. Certaines doubles voies sont quant à elles, limitées à 60 voir 70 km/h.

Il y a bien sur des panneaux indiquant les limitations de vitesse en vigueur et ce, dans chaque États en Australie.

Dans les zones où il y a des écoles, il faut être vigilant aux heures de rentrée et de sortie des classes. En effet, les rues sont limitées à 40 km/h.

Les passages piétons aux abords des écoles, sont souvent régulés par une personne qui aide les enfants à traverser.

Dans l’Outback ou désert Australien, les panneaux de limitations de vitesse sont plus rares. Mais c’est le bon sens qui prédomine. Car généralement, ce sont des sentiers de terre, où il est impossible de rouler à des vitesses importantes. Et ce même en 4*4.

Certaines fois, il est très tentant de rouler plus vite que les limitations de vitesse. Notamment dû au fait que certaines routes sont droites sur plusieurs dizaine de kilomètres. Malgré tout attention, conduire en Australie impose de respecter strictement le code de la route. Car son non-respect est sanctionné sévèrement.

Les Radars en Australie

Avant de partir faire notre road trip, je m’étais pas mal renseigné sur comment conduire en Australie, quelles sont les règles de priorité, s’il y a des radars au feu tricolores et surtout s’il existe des radars pour les excès de vitesse.

J’avais lu pas mal d’articles, stipulant qu’il existait un grand nombre de radars contrôlant la vitesse. Qu’en Australie, ça ne “rigolait” pas avec les excès de vitesse notamment.

Bien je vous avouerai que je n’ai souvenir d’avoir vu un quelconque radar. Et ce après avoir conduit dans le Queensland, dans le Territoire du Nord, et un peu dans le Sud de l’Australie. Soit un peu plus de 3500 kms.

Bien sur, je ne sous entend pas qu’il n’y en a pas ou qu’il est possible de rouler en excès de vitesse. Après le mieux et le plus serein, est simplement de respecter les règles. Ce conseil est valable un peu partout et permet d’éviter d’aller à la rencontre de problèmes potentiels.

Les Péages

Si vous décidez de conduire en Australie, vous allez peut être y rencontrer un des rares péages. Ils se situent généralement autour des grosses villes comme Sydney par exemple.

Avant de prendre la route, vérifiez sur votre GPS si vous allez en rencontrer. Surtout si vous faites majoritairement des grosses villes. Car il faut savoir que pour payer un péage en Australie, vous avez besoin d’un pass ponctuel ou d’un tag électronique (e-tag). Ensuite, le paiement se fait soit avant d’arriver au péage soit 2-3 jours après l’avoir passé (via Internet).

En cas de doute, n’hésitez pas à demander des informations ou conseils à votre loueur de voiture 😉

Le signe “Toll” est écrit et peint en grosses lettres sur la route. Ainsi que des panneaux de couleur bleue qui vous préviennent que vous arrivez sur une route payante. A contrario, si vous lisez “Freeway”, c’est que la route est gratuite.

Les Amendes

En cas de non-respect du code de la route, et si vous vous faites prendre par la police, il vous en coûtera une amende. Il est fortement conseillé de payer ses amendes, même lorsque l’on se trouve dans un pays étranger. Car en cas d’amendes impayés, vous risquez une annulation de votre visa ainsi qu’une interdiction de territoire. Donc bonne chance si vous souhaitez revenir quelques années plus tard lol.

Puis en cas de non paiement de stationnement ou encore de péage, le loueur de voiture vous transmettra la facture. Même si vous êtes rentré chez vous. Il rajoutera également les frais administratifs liés à cette facture. Ils peuvent débiter votre carte bancaire enregistrée lors de la location de voiture pour les payer.

Le montant des amendes dû au non respect du code de la route, peut aller de plusieurs dizaines voir centaines de dollars Australiens. En cas d’alcoolémie, les sanctions sont encore plus lourdes.

Même si conduire en Australie est très agréable, avec parfois la sensation d’être seul au monde et seul sur la route, il ne faut pas oublier d’en respecter les règles du code de la route.


Les Stations Services

Même si conduire en Australie est très agréable, un paramètre très important est à prendre en compte : Les stations services.

En effet, dans le désert Australien, il est conseillé de faire le plein de votre 4×4 à chaque fois qu’il y a une pompe à essence.

C’est très très important.

Même si vous ne remettez que 15$, ce n’est pas grave, votre réservoir sera plein. Car les stations services ne sont pas comme en France tout les X kms.

Dans le désert, il est facile de faire 350 kms et ne croiser aucun signe de vie, aucune maison ou commerce, rien.

Et je ne préfère même pas imaginer tomber en panne d’essence, au milieu de nul part, avec aucun réseau téléphonique ni personne pouvant vous venir en aide.

Donc il vaut mieux ne pas rigoler avec ça.

Il existe différents types de carburant. Pour un véhicule de location, le type de carburant se trouve sur le contrat et/ou sur la trappe à carburant. Pour des raisons de sécurité, certains loueurs interdisent de se munir d’un jerrican dans le véhicule.

Le Stationnement

Conduire en Australie n’est pas très compliqué comparé au fait de se stationner. En effet, se garer dans les grandes villes Australienne relève parfois du parcours du combattant. Ce n’est pas tant au niveau de la recherche d’une place de parking, mais plutôt au niveau de la compréhension des panneaux de stationnement.

Dans une même rue, il est parfois possible de rencontrer plusieurs panneaux. L’un vous indiquera les heures de stationnement possible, l’autre les jours de la semaine. Il faut donc toujours vérifier le jour et l’heure pour pouvoir se garer et éviter les mauvaises surprises (amende).

Sur le panneau, faites attention aux inscriptions ” P Meter, P Ticket, P”. Le chiffre à côté du P indique le nombre d’heure à laquelle vous pouvez rester stationné, qu’il soit payant ou non.. Par exemple 1 P = 1 heure de stationnement / 2 P = 2 heure de stationnement etc.

Pour le paiement, il se fait généralement comme en France. C’est à dire que vous payez à l’horodateur, puis vous posez le ticket derrière votre pare brise. A voir directement sur place.

En résumé

J’espère qu’après ces différentes recommandations, l’idée de conduire en Australie vous réjouie plus qu’elle ne vous fait peur. Vous verrez, vous allez apprécier ce sentiment de liberté et d’indépendance que vous ressentirez au volant de votre voiture ou 4*4. Vous pouvez me croire 😁

Bonne Route 😎

Si vous souhaitez d’autres Informations / Conseils / Photos sur l’Australie, tirées de notre propre expérience, je vous invite à consulter ces autres pages :


Voyage en Australie : Comment Bien le Préparer?


Sydney : Ville Départ de Notre Road Trip en Australie

Suite de Notre Road Trip en Australie dans l’Outback


Darwin : Suite de Notre Road Trip en Australie

Queensland : Fin de Notre Road Trip en Australie

N’hésitez pas à nous dire en commentaire, si vous aussi, vous avez aimé conduire en Australie 😉

Pour Nous Suivre 😃